Laissez vos enfants choisir leurs tenues de temps en temps

C’est en général à partir de l’âge de 5 ou 6 ans, ou même avant, que les enfants commencent à apprécier ou pas les vêtements que leurs parents leur proposent de mettre. En effet, c’est à ce moment-là que le conflit commence. L’enfant désire enfin avoir la liberté dans ses choix vestimentaires. Mais est-il nécessaire de lui laisser de temps en temps cette liberté ?

Il faut d’abord aller tout doucement avec l’enfant pour travailler son autonomie !

Vous avez opté pour une belle chemise pour votre fils, mais lui, il ne fait qu’à sa tête. Il ne préfère que les t-shirts aux couleurs vibrantes. Puis, vous avez choisi une jolie robe pour votre fille, mais elle ne pense qu’à ses jupes à paillettes à ses jolies salopettes. Face à une telle situation, vous ne savez pas comment vous y prendre ? D’abord, vous devez garder votre calme, car au fur et à mesure que votre enfant grandit, son autonomie se développe également. Et c’est tout à fait normal s’il veut avoir plus de liberté dans ses choix vestimentaires.

Ce que vous devez faire, c’est d’aller tout doucement, c’est-à-dire de laisser très progressivement à votre bout de chou cette liberté. Dès l’âge de 5 ou 6 ans, le mieux est de proposer à l’enfant de choisir entre deux tenus. Mais pourquoi exactement ? À vrai dire, lorsque vous proposez à votre enfant de choisir, vous lui apprenez à développer davantage son autonomie. Il existe encore quelques parents qui ne se cantonnent qu’à l’indépendance de l’enfant et ont parfois tendance à négliger l’autonomie (décider, réfléchir, choisir, prendre des initiatives…). Mais chez un enfant, l’autonomie revêt d’une importance capitale, notamment pour qu’il puisse avoir de plus en plus confiance en lui. Par exemple, avant d’aller à l’école, vous demandez à votre enfant ce qu’il préfère mettre : t-shirt Ben10 ou polo à rayures ? Indirectement, vous lui faites comprendre que vous avez confiance en lui et qu’il a ce qu’il faut pour décider ce qui est mieux pour lui. Une fois arrivé à l’école, vous pouvez dire à son éducatrice que c’est lui qui a choisi sa tenue ce matin. Soyez-en certain, ce geste aura un impact positif sur l’enfant, notamment pour le rendre encore plus confiant et autonome.

Laissez l’enfant choisir ses tenus de temps en temps, mais pas totalement !

Au fur et à mesure que votre bout de chou développe son autonomie et qu’il commence petit à petit à avoir confiance en lui, vous pouvez enfin lui laisser progressivement de liberté en ce qui concerne le choix des habits. Mais cette fois-ci, vous devez imposer certaines conditions, notamment le respect du budget. Vous devez lui faire comprendre qu’on ne peut pas tout acheter ! Par exemple, quand l’enfant revient de l’école et vous dit : « Maman/Papa, mon meilleur ami a un t-shirt Star Wars, ou Flash McQueen, ou Superman ! Moi aussi j’en veux ! » Face à cela, vous devez à tout prix essayer de ne pas succomber à ses caprices. Expliquez-lui calmement les raisons de votre refus. En effet, il est important de laisser l’enfant de choisir ses tenus de temps en temps, mais cette liberté ne doit pas être totale et que vous n’êtes pas obligé de toujours suivre ses caprices. Ce n’est pas parce qu’il adore tel ou tel t-shirt qu’il doit le porter alors qu’il fait froid. Vous avez également le droit de vous opposer à ce que votre enfant choisit un tenu à l’encontre de ses valeurs.

Parfois, vous devez mettre de côté votre orgueil !

Bien sûr, quand vous laissez à votre enfant de choisir lui-même d’assortir ses vêtements, ses choix ne vont forcément pas correspondre à votre gout. Mais c’est quand même son choix ! Du coup, face à cela, il est indispensable de vous déconnecter un peu de votre manière perfectionniste et d’assumer que le choix de votre enfant n’est pas le vôtre. C’est donc le moment où jamais de lui apprendre que chaque décision qu’il va prendre n’aura toujours des conséquences.  Et même s’il a fait un mauvais choix, il faut à tout prix l’encourager à persévérer pour ne pas le décourager. N’oubliez jamais qu’un enfant ne pourra jamais prendre les bonnes décisions sans votre soutien !