Des vêtements de ski qui respirent avec une matière technique et des aérations

Même s’il fait froid dehors, ce n’est pas une raison de rester cloitré à la maison sans rien faire. Pourquoi ne pas en profiter pour faire des activités extérieures avec votre marmot, comme faire du ski. Certes, le système de régulation thermique d’un enfant est encore très fragile, mais en lui mettant des vêtements spécifiques, vous pouvez bien évidemment le garder bien au chaud et au sec tout au long de sa journée ski. Vous pouvez lui enfiler des vêtements de ski conçus avec de la matière technique respirante et des vêtements comportant des aérations.

Privilégier les vêtements conçus avec de la matière technique respirante

Comme les enfants ont encore du mal à encaisser les changements de température, il convient de miser sur des vêtements conçus avec de la matière technique respirante pour les habiller chaudement. Heureusement, il est aujourd’hui très facile de trouver ce genre de vêtement dans des boutiques spécialisées. Durant votre shopping, vous pouvez vérifier les étiquettes pour voir si le vêtement est respirant ou pas. Concrètement, les matières techniques dont le vêtement a été conçu disposent de nombreuses fonctions, en l’occurrence une fonction de protection contre le froid et changement de température, d’imperméabilité à l’eau et au vent, de respirabilité, et ainsi de suite. En choisissant ce genre de vêtement à votre enfant, celui-ci pourra bien évidemment rester au chaud durant votre journée ski. À vrai dire, un vêtement en matière technique permet d’évacuer efficacement la transpiration. Si jamais vous négligez cet aspect en choisissant juste un vêtement par hasard, la transpiration risque de s’accumuler et plus le froid se fait sentir. En appliquant la règle des 3 couches, vous devez faire en sorte que la première couche soit conçue avec de la matière technique respirante, car c’est cette couche qui permet de réguler la température. Pensez dans ce cas à ses sous-vêtements techniques pour enfant. En plus, ils ne vont pas gêner bébé contrairement aux laines qui grattent. La troisième couche doit également être faite avec une telle matière pour protéger votre enfant des intempéries et du vent.

Les vêtements de ski avec des aérations

Pour que votre bout de chou soit bien au chaud et à sec, vous devez également miser sur des vêtements de ski équipés d’aérations, notamment pour la troisième couche. Donc, en plus de protéger bébé des éléments extérieurs, notamment la pluie et le vent, les aérations dont la troisième couche dispose permettent bien évidemment d’éviter l’effet sauna. Ainsi, votre bout de chou se sentira à l’aise avec un vêtement à la fois chaud et aéré. Les aérations se situent sous les bras pour les vestes ski, à l’entre-jambes pour les pantalons de ski. Sachez également que les casques et les cagoules sont également dotés d’aérations, et ce pour que l’enfant n’ait pas trop chaud durant sa journée ski.

Petit conseil : Durant l’effort, il est préconisé de laisser les aérations ouvertes. Par contre, durant les moments les plus statiques, ou lorsque le vent devient plus puissant, ou lorsqu’il pleut d’étoile filante, pensez à fermer les aérations.

Qu’en est-il des extrémités ?

Après avoir opté pour des vêtements techniques respirants et aérés, pensez également à protéger les extrémités de votre marmot, notamment sa tête avec un casque, une cagoule, un bonnet…, ses pieds avec des chaussettes en laine ainsi que ses petites mains avec des gants (les gants en laine sont à éviter) ou des moufles comportant une membrane imperméable. En effet, ce sont ces extrémités qui sont les plus sensibles au froid. Par exemple, lorsque la tête est exposée au froid, la déperdition de chaleur risque d’être provoquée sachant que c’est le corps qui réchauffe la tête dans le but de préserver le cerveau.